Le 27 mars 2020, en raison de la crise de la COVID-19, l’Ordre des pharmaciens, le Collège des médecins et l’Ordre des podiatres ont conclu une entente voulant que soient honorées les ordonnances d’antiinfectieux des podiatres, ceci dans l’attente de l’entrée en vigueur officielle du nouveau règlement sur les médicaments qu’un podiatre peut prescrire. Pour des raisons hors de notre contrôle, ces ordonnances seront rejetées par la RAMQ et le patient devra débourser lui-même pour ces molécules jusqu’au 1er mai. Le podiatre doit aviser le patient de la situation avant de le diriger à la pharmacie. Nous vous remercions de votre collaboration.

 

Martine Gosselin, directrice générale et secrétaire

Ordre des podiatres du Québec

[email protected]