L’inspection professionnelle des podiatres inscrits au Tableau des membres de l’Ordre est assurée par le comité d’inspection professionnelle et son équipe d’inspecteurs de même que par le secrétaire du comité. L’inspection professionnelle a notamment pour objectif de :

  • promouvoir la compétence, le sens de l’éthique, la responsabilité et l’engagement social;
  • veiller à ce que les podiatres connaissent la règlementation professionnelle;
  • sensibiliser les podiatres quant aux obligations, devoirs et responsabilités qu’ils ont envers leurs patients;
  • informer les podiatres sur l’exercice illégal de la profession;
  • inciter les podiatres à viser l’excellence dans les services cliniques rendus;
  • promouvoir l’amélioration des connaissances et l’intégration de ces dernières dans les pratiques.

En conformité avec l’article 112 du Code des professions du Québec, le comité d’inspection professionnelle surveille l’exercice de la profession par les podiatres en tenant des visites d’inspection générale de cliniques.

Lors de ces visites, on évalue les aspects globaux de l’exercice, dont :

  • les dossiers tenus par les podiatres;
  • leur registre, notamment les registres de stérilisation et des appareils et des équipements utilisés en podiatrie;
  • les médicaments et autres substances en leur possession;
  • la compétence professionnelle de chaque podiatre;
  • le respect des obligations de chaque professionnel en matière de formation continue;
  • le savoir, le savoir-faire et le savoir-être de chaque podiatre;
  • le respect des normes d’asepsie en présence du patient;
  • le respect des normes généralement reconnues en podiatrie;
  • la qualité de la pratique.

Au cours de la visite, le podiatre est informé des lacunes observées dans sa pratique, le cas échéant. Un rapport écrit entériné par le comité d’inspection professionnelle et faisant état des mesures correctives requises lui est ensuite acheminé.

Le comité d’inspection peut faire parvenir au podiatre inspecté :

  • un rapport accompagné d’une lettre exprimant la satisfaction du comité;
  • un rapport contenant des recommandations accompagnées de la demande d’une lettre d’engagement de la part du podiatre inspecté à faire des modifications à sa pratique et un suivi auprès du comité;
  • un rapport accompagné de recommandations, une demande d’engagement de la part du podiatre à apporter dans un plan d’action des modifications dans sa pratique et un avis d’une future visite de contrôle pour vérifier si les changements ont été mis en place et que les lacunes observées ont été corrigées.

Le podiatre inspecté doit alors répondre au comité dans les délais prévus.

Des inspections particulières sur la compétence peuvent également être réalisées auprès de certains membres, notamment à la suite d’un signalement reçu de la part du syndic, d’un collègue podiatre, à la demande du conseil d’administration ou du public ou encore à la suite d’une inspection dans le cadre du programme de surveillance générale de l’exercice.

Dans ces cas, le comité étudie le rapport de l’enquêteur mandaté et recommande au conseil d’administration de l’Ordre d’obliger ou non un podiatre à suivre un stage ou un cours de perfectionnement et de limiter son droit d’exercer ses activités professionnelles durant ce stage.

Enfin, outre les visites de surveillance de l’exercice et les inspections particulières des compétences, le comité publie des guides d’exercices et des outils cliniques pour soutenir les membres dans leur pratique.